Maisons de la poésie et autres lieux en poésie F & B

Douze Maisons de la Poésie existant en France et en Belgique ont décidé de se constituer en réseau. Officialisée le 16 juin à Nantes lors de son assemblée constitutive, la Fédération Européenne des Maisons de Poésie se propose de mettre en œuvre des actions visant à assurer l’existence, la préservation et le rayonnement culturel des Maisons de Poésie, par la mutualisation des informations, l’échange, l’aide à la diffusion, l’organisation de manifestations et toutes initiatives favorisant la promotion et la diffusion de la poésie de tous les pays, en privilégiant les écritures contemporaines. La Fédération vise également à favoriser l’émergence de nouvelles structures.

(*) Extrait du site  https://cipmarseille.fr/federation.php 

Maison de la Poésie des Hauts de France :

La Maison de la Poésie des Hauts de France est située au cœur du Domaine de Bellenville, domaine inscrit au patrimoine régional. Depuis sa création en 1988, l'association a pour vocation de développer, de diffuser, de promouvoir la poésie et de lutter contre l'illettrisme.

https://www.maisondelapoesiehdf.fr/

Maison de la Poésie de Namur :

Située dans le charmant quartier du Vieux Namur, la Maison de la Poésie organise régulièrement des activités qui touchent de près ou de loin à la poésie, la littérature et la langue française : conférences, spectacles, concerts, rencontres littéraires

https://maisondelapoesie.be/

Région bruxelloise  et autres endroits nomades :

vLes Midis de la poésie sont de véritables occasions d’aborder sous un angle original les thématiques qui traversent la littérature contemporaine au travers de conférences, conversations et lectures — spectacles sur le temps de midi. Les Midis de la poésie, ce sont aussi des apéros, des goûters, des soirées, des éditions, des ateliers d’écriture et un Fonds de livres de poésie consultables à la demande.

https://www.midisdelapoesie.be/

Le site des Printemps des Poètes :

Imaginé à l’initiative de Jack Lang, et créé à Paris du 21 au 28 mars 1999 par Emmanuel Hoog et André Velter, afin de contrer les idées reçues et de rendre manifeste l’extrême vigueur de la poésie, Le Printemps des Poètes est vite devenu une manifestation d’ampleur nationale. Sous l’impulsion d’Alain Borer en 2001, puis de Jean-Pierre Siméon de 2002 à 2017, un Centre pour la Poésie est venu prolonger les temps forts du Printemps tout au long de l’année. C’est ainsi que la voix des poètes s’est propagée et que de nombreuses actions poétiques se sont déployées sur tout le territoire et jusqu’à l’étranger.

https://www.printempsdespoetes.com/